3 nouveaux sites d’options binaires non autorisés par l’AMF

L’Autorité des marchés financiers (AMF) met généralement en garde les traders contre les sites d’options binaires non-autorisés en France. Elle a récemment publié une nouvelle liste des sites qui opèrent frauduleusement sur le marché financier. Il s’agit de trois plateformes qui fonctionnent en s’appuyant sur une publicité tapageuse sur internet. Il s’agit de www.barclays-trading-invest.com, www.finrally.com et www.binarymate.com. Pour ces 3 sites identifiés, l’AMF précise qu’aucun prestataire de service d’investissement autorisé n’a été identifié.

BROKER
Minimum dépôt
N°CYSEC
AVIS
Accéder au site
200 €
n°175/12
★★★★★
CFD protégé vs Option Binaire
200 €
n° 182/12
★★★★★

3 sites de trading d’options binaires non-autorisés en France

C’est à la fin de ce mois de septembre que l’AMF a publié les résultats de son enquête. Il en ressort que ces 3 sites de trading d’options binaires opèrent frauduleusement en France.
L’AMF profite de l’occasion pour attirer l’attention des traders sur la publicité agressive de trading développée par ces sites. Dans ces annonces diffusées pour la plupart des cas sur internet, ils promettent des gains importants pour les épargnants. L’autre argument avancé par ces sites non-autorisés est la rapidité dans l’opération, ce qui est plus qu’attirant pour les épargnants qui manquent souvent de temps.

Trader le CFD Protégé chez OptionWeb

Conscient de la dangerosité que représentent ses sites de trading d’options binaires, le gendarme des marchés financiers en France conseille aux épargnants de toujours s’assurer de l’existence de leurs intermédiaires dans l’opération de mise. Il faut vérifier si cet intermédiaire figure sur la liste des établissements financiers autorisés à exercer sur le territoire français.

Si cet intermédiaire ne figure pas sur la liste, l’AMF demande tout simplement de ne pas céder à leur sollicitation, « parce que les intermédiaires non autorisées ne respectent pas les règles de protections des investisseurs, ainsi que les réclamations et les bonnes informations ».

L’AMF demande aux traders de bien se renseigner sur un Broker

Pour éviter que de nombreux traders tombent dans le panneau, l’AMF indique quelques sites qui peuvent permettre aux acteurs des marchés financiers à se renseigner sur les sites de trading d’options binaires non-autorisés.

Il s’agit de l’Assurance-Epargne-Banque Service www.abe-infoservice.fr, de l’AMF www.amf-france.org et de l’ACPR www.acpr-france.fr.

En rappel, l’AMF lutte contre le trading frauduleux d’options binaires. L’épargnant a de fortes chances de perdre son argent s’il investit dans une plateforme non-autorisée. En Israël par exemple, les traders d’options binaires et les promoteurs de sites de trading d’options binaires qui ne respectent pas la loi sont poursuivis. En France, privilégiez les Brokers professionnels comme OptioWeb ou NESSfx qui ont toutes les autorisations de fonctionnement.

BROKER
Minimum dépôt
N°CYSEC
AVIS
Accéder au site
200 €
n°175/12
★★★★★
CFD protégé vs Option Binaire
200 €
n° 182/12
★★★★★
NOS NOTES ...
Notes
PARTAGER