Mauvaise passe pour Vivendi après les chiffres décevants d’Havas

Mauvaise passe pour Vivendi apres les chiffres decevants Havas
Mauvaise passe pour Vivendi apres les chiffres decevants Havas

C’est véritablement une fin de semestre difficile pour Vivendi. Le groupe français commence cette semaine par une  forte baisse de performance. Cette baisse est due à la recrudescence des actions d’Havas dont il est en cours d’acquisition depuis plusieurs mois. Cette situation est un coup dur, non seulement pour Havas qui rêve de croissance, mais également pour Vivendi.

BROKER
Minimum dépôt
N°CYSEC
AVIS
Accéder au site
200 €
n°175/12
★★★★★
CFD protégé vs Option Binaire
200 €
n° 182/12
★★★★★

Des prévisions de croissance trop optimistes ?

Vivendi débute cette semaine avec une baisse chiffrée de 1,6 à 19,8 € à la Bourse de Paris. La baisse des actions du groupe Vivendi est le fait des résultats moroses de sa filiale Havas dont les résultats du deuxième trimestre sont très négatifs. Les mêmes résultats montrent qu’Havas n’a pas connus de croissance dans les trois derniers mois.

Les experts attribuent cette baisse de croissance à la politique de croissance mise en place dans cette entreprise. Si on en croit ces analystes, cette politique a conduit à la surcharge de la masse salariale pratiquée dans l’entreprise de communication, dans un contexte d’extrême fragilité.

Trader le CFD Protégé chez OptionWeb

Un futur sombre pour Havas

Malgré les prévisions de croissance optimiste, l’entreprise de communication ne parvient pas à décoller en bourse. Cette situation a causé non seulement la chute d’actions de Vivendi sa maison mère, mais Havas a attribué cette mauvaise performance ce vendredi lors de la présentation de ses résultats à la baisse des budgets d’IBM et d’Unilever.

Le mauvais résultat combiné au décalage de croissance dans deux pays d’Amérique latine dont elle dépend beaucoup, le Mexique et le Brésil. Havas a décidé de ne plus publier ses prévisions de croissance. Elle a de ce fait suspendu ses prévisions pour cette année 2017 qui étaient pourtant situées entre 2 et 3 %. Selon l’expert Bruno Hareng, Havas devrait encore revoir sa croissance. Il estime d’ailleurs que l’agence de publicité pour cette année va avoir une croissance chiffrée comprise entre 0 et 1 %.

Cette diminution de chiffre d’affaires touche plusieurs agences de communication dans le monde. C’est le cas de l’Anglaise WPP qui a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour cette année. Quoi qu’il en soit, ces résultats observés dans les entreprises de communication amènent une question.

La politique de développement des agences de communication doit-elle changer ? Une chose est sûre cependant, les groupes sont en ce moment soumis à de rudes pressions des clients qui élargissent leurs offres de services. De plus, les agences de communication ne se sont pas encore bien arrimées au digital.

BROKER
Minimum dépôt
N°CYSEC
AVIS
Accéder au site
200 €
n°175/12
★★★★★
CFD protégé vs Option Binaire
200 €
n° 182/12
★★★★★
NOS NOTES ...
Notes
PARTAGER