Pirelli pourrait retourner en Bourse dès le 4 octobre

BROKER
Minimum dépôt
N°CYSEC
AVIS
Accéder au site
200 €
n°175/12
★★★★★
CFD protégé vs Option Binaire
200 €
n° 182/12
★★★★★

07Le fabricant italien de pneus Pirelli a annoncé mercredi dernier revenir à la Bourse de Milan dès le 4 octobre. Cette opération est très attendue, car elle sera la plus importante entrée en Bourse en Europe cette année 2017 selon Marco Graffigna, un responsable de Banca Imi, qui accompagne Pirelli dans cette opération. Cette opération sera soutenue par plusieurs grandes banques américaine et italienne.

Pirelli placera 40 % de son capital sur les marchés

Pirelli avait été retiré de la côte de Milan en 2015 après le rachat du groupe par la China National Chemical Corporation (ChemChina) pour 703 milliards d’euros. Le retour en bourse était prévu pour avant 2019, une fois que les activités des pneus consommateurs et pneus industriels seraient scindées.

Chose faite, les pneus consommateurs seront cotés à Milan, tandis que des pneus poids lourds valorisés à 700 millions d’euros vont être intégrés au chinois d’Aeolus Tyre, une société cotée à Shanghai. Pirelli est aujourd’hui une entreprise forte qui fera son retour en bourse avec 40 % de son capital placé sur les marchés. À la suite de son entrée en Bourse et à compter de l’approbation des comptes pour l’année 2018, Pirelli entend verser 40 % de son bénéfice net consolidé en dividendes.

Trader le CFD Protégé chez OptionWeb

Le groupe a observé une nette croissance pour un chiffre d’affaires en 2016 estimé à 4.97 milliards d’euros. Malgré une endette colossal de près de 4.6 milliards de dollars, le groupe prévoit une croissance annuelle moyenne de ses ventes égale ou supérieure à 9 % d’ici 2020.

L’offre publique de Pirelli qui séduit le marché

Le groupe italien prévoit un prix par action compris entre 6,3 et 8,3 euros, ce qui valorise nettement Pirelli entre 6,3 et 8,3 milliards d’euros. Rappelons que Marco Polo qui contrôle aujourd’hui 100 % de Pirelli est détenu à 65 % par le groupe chinois ChemChina, 22,4 % par les Italiens de Camfin (une société indirectement contrôlée par M. Tronchetti et qui compte les banques UniCredit et Intesa Sanpaolo comme actionnaires) et à 12,6 % par les Russes de LTI.

La société ChemChina veut obtenir une meilleure valorisation en boostant la stratégie de positionnement des pneus de 18 pouces (représentant la meilleure activité en 2016 soit 55 %) qui devraient passer à 63 % en 2020.

Les quartiers généraux de Pirelli resteront en Italie, de même que le contrôle sur son savoir-faire technologique. Plusieurs banques accompagnent Pirelli dans cette opération notamment Banca Imi, J.P. Morgan, Morgan Stanley, BNP Paribas…

BROKER
Minimum dépôt
N°CYSEC
AVIS
Accéder au site
200 €
n°175/12
★★★★★
CFD protégé vs Option Binaire
200 €
n° 182/12
★★★★★
NOS NOTES ...
Notes
PARTAGER