Le chef de la coalition en Israël réticent à l’interdiction des options binaires

BROKER
Minimum dépôt
N°CYSEC
AVIS
Accéder au site
200 €
n°175/12
★★★★★
CFD protégé vs Option Binaire
200 €
n° 182/12
★★★★★

Il y a quelques semaines, le gouvernement israélien a validé un projet de loi interdisant le trading des options binaires. Pour entrer en vigueur, la loi doit passer par le parlement israélien (Knesset). Mais le député David Bitan, par ailleurs chef de la coalition en Israël, remet en question plusieurs points de ce projet de loi qui va forcer la fermeture de plusieurs sociétés d’options binaires irrégulières.

Que reproche David Bitan au projet de loi interdisant les options binaires ?

Le projet loi a déjà été validé par la commission de loi de la Knesset. À l’issu d’un vote à main levée, les députés israéliens ont approuvé cette loi prônée par le gouvernement du premier ministre Benyamin Netanyahou.

Ce n’est qu’après le passage de ce projet de loi que le député membre du Likoud David Bitan a commencé à remettre en question plusieurs points de ce projet de loi qui vise à interdire le trading des options binaires. Pour le chef de la coalition en Israël, il n’est pas urgent de voter cette loi qui « en l’état comporte beaucoup de problèmes qui pourraient causer son dysfonctionnement ».

Trader le CFD Protégé chez OptionWeb

David Bitan souhaite donc réviser cette loi qui a déjà été validée en commission. Des exigences que le président de la commission du parlement Israélien bat en brèche, en exhortant le député à soutenir le projet de loi pour qu’il obtienne la validation de l’assemblé plénière de la Knesset.

Les effets de la future loi

Le projet de la loi qui s’apprête à rentrer à l’assemblée plénière de la Knesset a déjà été édulcoré suite à de nombreuses recommandations émanant des membres du gouvernement de l’État hébreu. Dans son projet initial, la loi imposait aux entreprises israéliennes de Forex et de CDF (Contrat de différence) opérant hors de ses frontières de se conformer à la législation du pays où ils exerçaient.

Dans son projet actuel, la loi interdit purement et simplement aux opérateurs de sites d’options binaires d’exercer sur le territoire israélien. Si elle est validée à l’assemblée plénière, la législation donnera 3 mois à ces derniers pour cesser toute opération en Israël sous peine de sanction allant jusqu’à 2 ans de prison.

En rappel, le trading d’option binaire est une opération de mise en bourse très fluctuante qui permet au trader de gagner ou perdre de l’argent. Plusieurs spécialistes conseillent d’ailleurs d’éviter les brokers pénalisés qui ont pour seul intérêt de pousser les investisseurs sans expérience à miser toujours plus.

BROKER
Minimum dépôt
N°CYSEC
AVIS
Accéder au site
200 €
n°175/12
★★★★★
CFD protégé vs Option Binaire
200 €
n° 182/12
★★★★★
NOS NOTES ...
Notes
PARTAGER