Grève 5 décembre : pourquoi tant de monde ?

Grève 5 décembre : pourquoi tant de monde ?

Le mouvement de grève du 5 décembre prochain sera sans doute l’une des plus importantes que la France aura connues ces dernières années. Il y a en effet de nombreux corps de métiers qui ont prévu y prendre part, ce qui pourrait plonger le pays dans un véritable chaos. Que ce soit le secteur public ou le secteur privé, tous les travailleurs sont concernés, et même les étudiants. Comment les choses ont-elles pu prendre une telle ampleur ? Est-ce que le gouvernement compte rester inactif pendant longtemps ? Une chose est sure, le 5 décembre 2019 risque d’entrer dans l’histoire de la France, et pas dans le bon sens.

L’origine du mouvement de grève du 5 décembre

Pour ceux qui l’ignorent, c’est la RATP qui lance le mouvement de grève dès le 13 septembre 2019, à cause d’une nouvelle réforme qui vient supprimer leur régime spécial de retraite. Il faut savoir qu’au sein de la RATP, les cheminots bénéficient d’un régime spécial, des règles assez particulières qui leur sont appliquées lorsqu’ils partent en retraite. Ils ont donc réussi ce jour-là à bloquer toute la ville de Paris. Ils ont ensuite annoncé que leur mouvement de grève serait reconduit le 5 décembre, donc dans quelques jours.

Ils auraient peut-être laissé tomber cette idée, mais il survient un terrible accident vers mi-octobre à Charleville-Mézières, qui provoque une grande révolte chez les cheminots. Ils ont fait valoir leur droit de retrait, et ont pu bloquer toute la France. On peut dire qu’après ça, les travailleurs de la RATP et aussi ceux de la SNCF étaient plus que jamais décidé à poursuivre le mouvement de grève.

Le gouvernement a tenté d’éviter la généralisation du mécontentement de ces travailleurs avec un plan d’urgence, mais ils ne se sont pas laissé convaincre. En plus, lors des rencontres entre les membres du gouvernement et les syndicats, ces derniers se rendent compte qu’ils peuvent avoir gain de cause car ils sont en position de force. C’est sans doute l’une des raisons pour lesquelles de plus en plus de travailleurs de différentes professions, choisissent de rejoindre la grève du 5 décembre prochain.

Les différents participants à la grève du 5 décembre

Pour cette grève du 5 décembre prévu depuis plusieurs mois, de nombreux corps de métiers ont choisi d’être présent. Il ne s’agit plus simplement de la grève de la RATP ou de la SNCF, mais de nombreuses autres professions sont désormais concernées. Pour chacune d’entre elles, les revendications sont différentes, mais dans l’ensemble, tous les travailleurs, peu importe la profession, souhaitent que le gouvernement améliore leurs conditions de travail et que leurs droits fondamentaux soient respectés. Ainsi, au cours de la grève du 5 décembre, il y aura dans les rues de la France :

  • Les travailleurs du milieu du transport, notamment ceux de la RATP et de la SNCF
  • Les travailleurs du milieu de l’éducation, tout le personnel enseignant ou non enseignant sera appelé à prendre part à la grève
  • Les étudiants, car bien qu’étant encore étrangers au monde professionnel, ils méritent aussi une amélioration de leurs conditions de vie.
  • Les travailleurs du milieu des déchets, notamment les entreprises chargées de la collecte et du traitement des ordures ménagères
  • Les travailleurs du milieu des carburants, et il se pourrait même qu’ils arrêtent la production
  • Les travailleurs du milieu de l’automobile
  • Les travailleurs du milieu hospitalier
  • Les travailleurs dans le milieu de l’énergie, ce qui implique des coupures de courant dans les bâtiments administratifs du pays
  • Les travailleurs dans les milieux de la justice et de la police sont aussi concernés par cette grève.

Il faut simplement espérer que les différents syndicats pourront obtenir satisfaction auprès des membres du gouvernement, afin que la vie puisse reprendre son cours normale dans le pays.

Pour comprendre la grève du 5 décembre, lisez nos articles connexes :

PARTAGER